Chargement...

Chargement...

Fonds de Dotation

de la Société
Française
de Dermatologie

Je soutiens la
recherche sur
la peau
E Dermato E Demarto Site Grand PublicSite
grand
public
Congrès
en replay

Qui sommes-nous ? : Mots de la Présidente

 

 

Discours du Pr Marie Beylot-Barry, Présidente de la SFD.

 

Bonne année à tous ainsi qu’à vos proches, des moments de joie de satisfactions personnelles et professionnelles. Créée en juin 1889, la SFD va avoir 130 ans. Depuis sa création, elle s’est fixée comme objectif de promouvoir la Dermatologie dans la communauté médicale nationale et internationale. Au fil des ans, dans cet esprit elle a multiplié ses actions assurant le soutien à la recherche, l’amélioration des connaissances et des pratiques professionnelles.

Ceci elle le fait pour et avec ses membres, qui sont plus nombreux au fil des années. Tous les internes ont un statut junior de la SFD, avec les avantages des membres ce qui leur permet dès le début de leur formation, d’avoir l’ouverture vers la vie de la SFD. Je salue pour cela Olivier Chosidow qui a été, lors de sa présidence, à l’initiative de cette ouverture aux juniors en 2014. 

Je suis ici devant vous prenant avec honneur et responsabilité, la charge du poste de présidente de la SFD. C’est une étape importante de mon engagement. Depuis plus de 18 ans, je me suis impliquée dans les grandes missions de la SFD, comité de sélection puis d’organisation des JDP, conseil scientifique, quatre saisons de la dermatologie, fonds de dotation, centre de preuves, groupes thématiques et ai été membre de plusieurs bureaux au cours de ces années. Lors de ma mandature au collège des enseignants de dermatologie j’ai travaillé en lien étroit avec la SFD, comme avec la Fédération, pour la formation en particulier des internes, dermatologues de demain. Aujourd’hui mon engagement est de continuer à servir la collectivité dermatologique française en m’appuyant sur la complémentarité des dermatologues hospitaliers et libéraux, fondement de la SFD présente et future. Je souhaite être à l’écoute des sensibilités et spécificités de chacun et poursuivre le travail engagé par mes prédécesseurs à ce poste. Je salue Pascal Joly pour les projets qu’il a fait aboutir au cours de son mandat et que j’aurais cœur de poursuivre et de finaliser. Je suis heureuse de travailler avec lui comme past-président cette année et de bénéficier ainsi de ses conseils.

Pour cela, j’aurai à mes côtés les membres du conseil d’administration et je souhaite les impliquer dans les différentes missions que nous aurons à mener. Le CA a élu le bureau que vous voyez ici, avec  Nicolas Dupin secrétaire général, Isabelle Moulonguet trésorière, Sandra Ly, Emmanuel Delaporte et Florence Corgibet vice-présidents et Pascal Joly, past-président.

La SFD a augmenté ces missions et s’est dotée d’un staff exécutif, équipe opérationnelle indispensable qui travaille en cohérence et cohésion et qui me seront d’une aide précieuse au quotidien, je les en remercie par avance et particulièrement Brigitte Roy, qui fait un lien précieux entre les différents présidents qui se succèdent à la SFD.

De même, l’achat de la Maison de la Dermatologie actuelle, depuis 2017, lieu d’accueil de réunions de travail, de séminaires de formation est un formidable atout pour la vitalité de notre société.

Quels sont mes orientations et leur fil conducteur pour 2019 ?

Il est essentiel de s’enrichir de toutes les expertises. Les 29 groupes thématiques en sont un exemple. Ils reflètent la diversité de l’exercice de la dermatologie, chacun avec leur particularité et toujours avec dynamisme. Lieux d’échanges, parfois formalisés sous la forme de réunion de concertation, ils sont sources de propositions pour la formation, y compris des plus jeunes, et sont surtout à l’origine de multiples projets de recherche. Ils ont appris à mieux se connaitre, à élaborer des projets communs et je remercie Annick Barbaud qui préside la commission des groupes thématiques et qui a su favoriser cela. J’aurais à cœur de promouvoir ces actions et interactions et un travail d’identification de besoins et d’outils de communication mutualisé est en cours.

La recherche est le cœur de la SFD, qui y consacre chaque année plus de 60% de son budget. A côté des bourses de congrès ou des stages francophones, l’investissement principal concerne les projets de recherche et les bourses de formation à la recherche, qui sont évalués –c’est un travail tr-s important-par les membres du Conseil Scientifique, présidé par Frédéric Caux, et le comité des bourses présidé par Thierry Passeron. Membre et présidente de ce Conseil, je me suis réjouie du dynamisme des équipes de recherche en dermatologie en France. Dynamisme aussi des dermatologues libéraux dont les projets ont été soutenus par l’appel d’offre libéral. Vous voyez ici le nombre de projets et de bourses financées ces 5 dernières années dans des thématiques variées. Le suivi des projets montre que quasiment tous aboutissent à une publication de haut niveau. Malgré cet investissement très important de la SFD, des projets de valeur ne peuvent être financés faute de moyens. Il nous faut pouvoir répondre à ces besoins, réfléchir à l’identification de thèmes prioritaires avec un budget plus important que la limite actuelle de 40 000 euros par projet, notamment pour des questions non résolues, non finançables par ailleurs.

Pour cela a été pensé le Fonds de dotation de la SFD et je souligne le rôle et le travail de toute l’équipe qui y a travaillé, en particulier Véronique Chaussade et Olivier Chosidow, et remercie Pascal Joly qui l’a soutenu et permis sa mise en action pendant sa mandature. Un site a été créé, dont j’ai été la responsable. Cet outil vivant a été conçu comme une vitrine de la recherche, avec informations sur les projets, textes, vidéos et témoignages, relai d’information des actions de la SFD et il comporte une plateforme de dons en ligne pour le public.

Il nous faut maintenant aller plus loin, et je m’impliquerai directement et très activement pour cela. Déjà depuis l’année dernière ont été obtenus des soutiens de l’industrie avec 6 bourses de M2. Trois des 4 laboratoires partenaires ont d’ores et déjà confirmé leur engagement pour 2019. Un projet classé A du CS mais qui n’avait pas pu être financé a pu aussi l’être par ce biais. A l’initiative de Pascal Joly, vont débuter deux projets trans-groupes thématiques avec le soutien de partenaires de l’industrie, l’un est une plateforme d’e-santé sur les dermatoses inflammatoires chroniques coordonné par Sébastien Barbarot, l’autre sur les facteurs prédictifs de toxicité des immunothérapies, coordonné par Eve Maubec. Plusieurs partenaires se sont engagés à nos côtés. Enfin, un groupe de travail s’est constitué pour mettre en place un fundraising afin de diversifier les ressources au-delà de l’industrie pharmaceutique.

Une des missions de la SFD est de communiquer pour promouvoir la Dermatologie, favoriser l’accès des patients à l’innovation thérapeutique et répondre aux enjeux démographiques avec une vraie réflexion sur des outils comme la télédermatologie,  et le GT qui s’est formé en 2018 devra prendre sa part dans cette réflexion. La communication se fait et se fera vers les institutions, mais aussi vers le public et vous savez qu’existe depuis plusieurs années un site grand public de la SFD, dermato-info coordonné par Jean-Michel Amici, qui a près de 3 millions de connexions/an. Une campagne « ma peau c’est ma vie, mon dermato en est l’expert » qui vous a été présentée en avant première aux JDP va être lancée dans les prochaines semaines par voie d’affichage et sur les médias audio-visuels dans un partenariat SFD-Novartis.

La communication pour et avec les dermatologues passe  par 3 sites : le site dermato-info et le site du Fonds de dotation mais surtout pour les dermatologues le site pro de la SFD qui a été coordonné par Angèle Soria que je remercie et qui va passer le relais prochainement. Sur ce site, l’espace membre s’enrichit chaque année, vous permettant l’accès aux revues en ligne, aux présentations enregistrées de congrès, aux mini-sites des groupes thématiques, à la plateforme de soumission des projets du conseil scientifique et aux recommandations actuelles. Un de mes chantier cette année sera de réunir les acteurs de ces 3 sites pour réfléchir sur une politique concertée et synergique, tout en respectant la spécificité de chacun.

De la communication à la formation il n’y a qu’un pas qui vise à améliorer nos pratiques et à échanger nos expériences, faisant émerger idées et projets. Bien sur il y a LE congrès avec les JDP qui sont chaque fois un succès et nous travaillerons encore avec le CO, Nicole Basset Seguin, Mahtab Samimi et Pierre Emmanuel Stoebner et Pénélope Raymond à de nouvelles voies d’amélioration pour répondre aux attentes. Les QSD dont j’ai été heureuse de participer à l’élaboration du nouveau format pratique, sont un succès. Je rappelle là encore que les communications des QSD et des JDP sont enregistrées et accessibles pour les membres sur le site pro. Pour ces congrès comme pour les prochaines JNPD qui auront lieu au Havre et qui sont co-organisées par les 4 instances de la Dermatologie, nous réservons une place pour donner la parole aux juniors, ce qui vous l’avez compris me tient tout particulièrement à coeur.  La formation c’est bien sur les Annales, avec son comité de rédaction dirigé par Bernard Cribier. La revue fête ses 150 ans, vous l’avez vu avec le numéro spécial et des réflexions sont en cours pour une revue sœur en langue anglaise. Enfin, la formation et l’amélioration des pratiques se font via la rédaction de PNDS où sont impliqués plusieurs GT et par le travail du Centre de preuves, présidé par Olivier Chosidow. Cette année y verra la finalisation de deux recommandations, l’une sur l’hidradénite suppurée coordonnée par JF Sei et l’autre sur l’urticaire spontanée coordonnée par A . Maruani. Je soutiendrai la poursuite de cette action et plusieurs projets de nouvelles recommandations sont déjà prévus.

Enfin je vous cite quelques rendez vous internationaux où les dermatologues français doivent prendre leur place. Le congrès mondial en juin à Milan où le premier jour aura lieu la réunion des sociétés francophones, organisée pour l’ADF et pour la SFD par la commission internationale présidée par Brigitte Dreno. Le congrès de l’EADV à Madrid et je salue son président français Carle Paul. L’EADV qui ne se limite pas à son congrès mais propose aussi des cours ouverts aux français pour y assister mais aussi pour les organiser ou encore des bourses de recherche. Et je n’oublie pas le congrès de l’EADO, organisé en avril à Paris sous la coordination de Celeste Lebbe.

C’est donc beaucoup de travail, mais je ne serai pas seule, la SFD sont des femmes et des hommes qui travaillent pour la communauté. Je souhaite travailler pour vous en confiance dans une ambiance constructive et je compte sur vous tous comme vous pouvez compter sur moi.

 

 

Pr Marie Beylot-Barry, Présidente de la SFD

 

Visionnez le discours du Pr Marie Beylot-Barry, Présidente, lors des 4 Saisons.

 

Visionnez l'allocution du Pr. Pascal Joly, Président, lors des JDP 2018.

 

Discours du Pr Pascal Joly, Président, lors des Quatre Saisons de la Dermatologie (05/01/2017)

 

Visionnez les allocutions du Pr. Pascal Joly Président

Visionnez les allocutions du Pr. Pascal Joly Président

 

Inauguration de la Maison de la Dermatologie, 21 juin 2017, Paris

Présentation de la Maison de la Dermatologie ( pptx )

 

Attentats du 13 novembre 2015. Mot de M.-A. Richard, Présidente de la SFD

 

Discours tenu pendant les JDP 2013   

Discours du jeudi 10 janvier 2013

Discours du jeudi 10 janvier 2013 (format pdf)

 

Visionnez les allocutions du Pr. Jean-Philippe-Lacour, Président (2011- 2012)

Discours du jeudi 13 janvier 2011

 

Visionnez les allocutions du Pr. Pierre Wolkenstein, past-Président (2009-2010)

Page mise à jour le 30/01/2019